Le Montreur en interview

Louis Do-Bazin

La danse marionnettique du « Montreur » s’invite au Parc de l’Orangerie !

Le Ballet du Montreur sera donné à Lunel-Viel pour deux représentations, dont une lumineuse, les 27 et 28 août prochains dans le cadre du festival. Dans ce spectacle, Roger, Montreur, invite le public à danser en se transformant en “spect’acteurs” d’un drôle de ballet, aussi inattendu qu’irrésistible. Découvrez l’univers de la Compagnie le Montreur grâce à Louis-Dominique Bazin, le fondateur, que nous avons rencontré. Un grand moment d’émotion en perspective.

Qu’est-ce que la compagnie le montreur ?

C’est une compagnie qui favorise le théâtre de marionnettes. Elle a été créée en 2003, à Lyon. Au début, j’ai rejoint l’équipe de théâtre Guignol de Jean Guy Mourguet (dernier descendant de la lignée du créateur de Guignol) et je me suis formé aux arts de la rue. Puis, petit à petit, j’ai trouvé intéressant de faire découvrir au plus grand nombre le plaisir de la manipulation grâce à des marionnettes en mousse. J’ai donc monté ma compagnie et depuis, on cherche toujours à créer des spectacles à la fois interactifs et ludiques. Montrer au public notre art, vu de l’intérieur, c’est vraiment ça qui est prégnant dans nos créations, c’est notre marque de fabrique.

Parlez-nous du Ballet du Montreur ?

L’idée est de recréer l’ambiance et les mouvements d’une chorégraphie avec son avatar, chacun peut être danseur et s’affranchir de l’apesanteur. Le Ballet du Montreur est prévu pour des assemblées importantes et pour tous les publics même les plus jeunes, mais en dessous de 5 ans c’est plutôt aux parents de manipuler le petit bonhomme en mousse. Dans ce spectacle, j’interprète Roger le Montreur qui invite le public à participer à un ballet de danse. Chaque spectateur reçoit une marionnette à tiges et participe à la pièce. Au cours de la première partie, le public reçoit les bases de la manipulation, le travail se fait en miroir, on bouge comme le maître en même temps que lui et dans les temps. Dans un deuxième temps, le spectacle sera conduit à la manière d’un cours de danse classique – avec pianiste accompagnateur – où seront répétés pas chassés, entrechats et arabesques… et enfin, chacun pourra laisser libre cours à ses talents d’improvisateur pour le final.

Vous donnez deux représentations, dont une version de nuit, avec des marionnettes lumineuses…

Le spectacle peut-être joué sous deux formes : la version normale en salle ou en extérieur et la version de nuit, simplifiée. Pour la version de nuit, les marionnettes sont équipées d’une led. Les centaines de marionnettes manipulées sont autant de points lumineux, et le tableau est juste magnifique à regarder.

Les RDV avec Le Ballet du montreur  (spectacle de Marionnettes) :
> Samedi 27 août à 23h – Le ballet du montreur, version nuit
> Dimanche 28 août à 15h30 – Le ballet du montreur, version jour