Liz Abessolo Quartet 

Chanteuse de formation lyrique, ancienne élève du Conservatoire de Nîmes, Liz Abessolo a depuis l’enfance la passion du Jazz.

C’est après une rencontre avec des membres de la famille de Duke Ellington à Montréal en 2012 qu’elle décide de rendre hommage à ces deux figures mythiques du jazz que sont Ella Fitzgerald et « The Duke ».

L’année suivante, elle crée alors le Liz Abessolo Quartet. Le groupe s’est ainsi réuni autour d’un répertoire rendant hommage à Ella et Duke tout en apportant une touche jeune, classique et sophistiquée sans en trahir l’esprit.

Rapidement, le groupe se produit dans plusieurs festivals de jazz, toujours avec grand succès. S’ensuit naturellement l’enregistrement de leur premier album « I’m beginning to see the light », sorti à l’automne 2015.

La Critique de Jazz Mag est élogieuse : « Magistral ! Un vrai disque de jazz qui a tout pour séduire ! ». Ne manquez surtout pas l’occasion de découvrir en live la beauté du timbre, l’aisance vocale de Liz Abessolo et l’engagement artistique, la virtuosité de son quartet !

1455297595
Behance
Vidéos
Photos
Biographie

Vidéos

Photos

Biographie

LIZ ABESSOLO

Liz Abessolo, a suivi un parcours musical atypique. Le jazz, dès l’enfance et dans l’ambiance familiale a toujours été pour elle un compagnon de route. Les interprétations de Billie Holiday, Sarah Vaughan, Lena Horne et Ella Fitzgerald ont véritablement nourri sa passion. Autodidacte en jazz vocal, Liz Abessolo fait ses premières expériences professionnelles dans diverses formations de sa région où elle y fait la connaissance du contrebassiste Michel Altier. Elle a également été l’invitée du saxophoniste et chanteur Daniel Huck qui a été véritablement « impressionné par l’agilité vocale de cette jeune chanteuse prometteuse ».

En parallèle, de sa passion pour le jazz, la jeune chanteuse découvre et apprend aussi l’art lyrique au conservatoire de Nîmes ainsi qu’au contact de grandes personnalités du monde de l’opéra. Puis, c’est en 2012, lors d’un voyage à Montréal, qu’elle y rencontre April et Edward Ellington, deux enfants de Duke Ellington qui sont « frappés par la pureté et la souplesse de sa voix » et qui vont finir de convaincre Liz à la création de son propre groupe de Jazz : Le Liz Abessolo Quartet.

OLIVIER CAILLARD

Issu d’une famille de musiciens classiques il découvre le jazz à l’adolescence auprès du pianiste et pédagogue Michel Sardaby et sous la direction vocale de Christiane Legrand et Mimi Perrin (Double-Six). Après 2 années d’études au Berklee College of Music (USA) il obtient en 1986 le diplôme d’Etat de professeur de Jazz en France. Il devient alors le pianiste de jazz, à Paris, de nombreuses chanteuses dont Sarah Lazarus, Christiane Canavese, Anne Ducros, Vanessa Rubin, Cynthia Mac Pherson.

Par ailleurs, il est le fondateur de la troupe des P’tits Loups du Jazz, réunissant sur scènes et en studios d’enregistrements des chorales d’enfants avec des jazzmen parmi les plus réputés : Al Levitt, Glenn Ferris, Stéphane Grappelli, Daniel Huck, Lionel Belmonso Michel Gaudry, Stan Lafferrière, Orlando Poleo, Sylvain Boeuf, Richard Raux, Maxim Saury, Michele Hendricks et bien d’autres de la scène parisienne. Depuis 20 ans il y assure le piano, la direction vocale et instrumentale, les arrangements et des compositions. Actuellement, il se produit dans diverses formations aux côtés notamment de Francesco Castellani, Michel Barrot, Gérard Couderc, Jean-Charles Agou, Joël Allouche, Jérôme Viollet, Verioca Lherm.

MICHEL ALTIER

Suite à sa rencontre avec Guy Laborie, il découvre le Jazz et se tourne vers la contrebasse. Après un cursus complet au Conservatoire de Nîmes, Michel Altier travaille régulièrement avec Stéphane Kochoyan et participe à la création du groupe Gibraltar. Toulouse puis Paris lui ont permis de rencontrer beaucoup de musiciens et de voyager à travers le monde : Tournées en Chine, Maroc, Arménie, Roumanie, Espagne, Italie. Ces voyages et rencontres, l’ont fait jouer et enregistrer notamment avec Christian Lavigne, Richard Calleja, Raphael Lemonnier, Dee Dee Brifgewater, Marc Fosset, Daniel Huck, Monique Hutter, John Abercrombie, François Chassagnite, Serge Casero, duo avec Paolo Fresu, Jean Pierre Peyrebelle, Pierre Coulon Cerisier, Christine Lutz , Laurence Saltiel, Christian Escoudé, Georges Arvanitas, Florence Fourcade , Muriel Falzon etc. Soit la participation à une trentaine d’album.

MICHAEL SANTANASTASIO

Batteur italo-américain, Michael Santanastasio a poursuivi ses études musicales à Boston avec le grand Alan Dawson à partir de 1988. A partir de 1992, à New York, Michael a travaillé dans de nombreux ensembles jazz, des fois comme leader. Il s’est produit régulièrement avec les groupes de Bobby, Watson George Anders, John Benitez, Bobby Porcelli, Jimmy “Preacher” Robbins, Ray Schinnery andKent Glenn. En 2000, il a joué à l’occasion du Charlie Parker Jazz Festival avec Etta James and Jimmy Heath.Michael s’est diplômé en 1996 avec une licence en musique (Bachelor of Fine Arts) de City University of NewYork sous la direction de Ron Carter. En 2000 il a obtenu un Master en Music Performance de Queen’s College sous la direction de Jimmy Heath et Sir Roland Hanna. Basé à Montpellier depuis 2005, Michael joue en France et dans tout l’Europe dans les festivals et clubs avec des musiciens tels que Billy Pierce, Sandy Patton, Didier Lockwood, Reggie Johnson, ValeryPonomarev, et Michel Barrot. Michael joue également avec Florence Fourcade 4tet, Abdu Salim trio, Rachel atsizafy 4tet, et le Trio Alter Hoefman.